La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le langage du chat ou du chaton. Savez-vous pourquoi les chat(on) s ronronnent ? 

 

En fait, il s'agit d'un phénomène qui existe chez tous les bébés félins, c'est un mode de communication avec la mère (lors de la tétée, de la toilette, des soins, etc.), qui disparaît normalement chez les adultes. 
Alors, me direz-vous, pourquoi les chats adultes continuent-ils à ronronner ? 

Tout simplement, parce qu'ils nous considèrent comme humains, comme des Super-mamans tout au long de leur vie.

Ils viennent donc nous réclamer protection, nous manifester soit leur excitation soit leur état de manque ou de "détresse émotionnelle". 

Le ronronnement est, la plupart du temps, synonyme de plaisir et de contentement, mais pas toujours : en effet, lorsque le chat est particulièrement en détresse (en fin de vie, quand il souffre beaucoup, quand il est grièvement blessé...), il peut également se mettre à ronronner, c'est sa manière de vous signaler qu'il va mal, qu'il se sent fragilisé.

Lorsqu'il se frotte sur vous, la tête contre vos jambes ou la tête contre votre visage, c'est pour vous "marquer" (comme il marque son territoire) à l'aide de ses sécrétions faciales. C'est de cette façon, également, que les chats d'une même maison marquent leur appartenance à un groupe bien particulier dont les chats "étrangers" se retrouveront exclus. Le fait de se toiletter mutuellement participe du même phénomène : renforcer les liens entre individus d'un même groupe.

Les chatons ont souvent l'habitude de mordre ou de griffer lorsqu'ils jouent (entre eux) et ils ne font pas toujours la différence lorsqu'ils jouent avec vous : ne les laissez pas faire, en tout cas pas trop ! car vous vous rendriez à tous deux un très mauvais service.

En effet, plus tard, votre chat ne fera pas la différence et continuera à vous mordre ou à vous griffer (c'est ainsi que des gens ont de véritables "fauves" chez eux, que personne n'ose approcher et dont tout le monde se méfie comme de la peste).

Apprenez à lui dire NON, de façon ferme et n'hésitez pas à lui pincer la peau du cou en continuant à dire NON de façon ferme, il comprendra qu'il ne peut pas continuer. Ensuite, câlinez-le et parlez-lui doucement. Les chats sont très intelligents et tout aussi capables que les chiens d'apprendre et de retenir, simplement, ils sont beaucoup plus indépendants et préfèrent que ce soit nous les humains qui marchions à la baguette...

Le chat véhicule souvent une image de "solitaire", aimant peu ses semblables et assez indifférent parfois envers la gent humaine. Or, rien n'est plus faux !

Le chat et le chaton sont des communicateurs extraordinaires (entre eux et vis-à-vis de nous, les humains). Ils sont même capables d'adopter des langages différents selon qu'ils s'adressent à des congénères ou à nous.

Tout d'abord, sachez que si le chat ne comprend pas toujours le vocabulaire que vous utilisez pour vous adresser à lui, il comprend parfaitement, par contre, le langage de votre corps et vos attitudes.

Il comprend aussi les sentiments que vous éprouvez et peut même "deviner" ce que vous allez faire.

Voilà quelques clés et indices pour mieux comprendre comment votre chat communique avec vous et ce qu'il tente de vous dire.

Avec la tête :
la forme de ses yeux et la position de ses oreilles sont des indications très précises sur son état d'esprit et sur ce qu'il veut communiquer.
Oreilles droites, ouvertes devant et yeux ronds, il est "neutre".
Oreilles dressées, tournées vers les côtés, yeux "plissés", il est fâché.
Oreilles baissées, pupilles rondes et dilatées, il est prêt à attaquer.
Oreilles ouvertes devant, droites, yeux plissés, pupilles fendues, il est heureux.

Avec le corps :
il se frotte contre vos jambes (avec la tête ou avec le corps), c'est le bonheur et il veut partager son odeur avec vous.
Il vous pétrit longuement (les genous ou la poitrine), c'est le plaisir intense, il peut, même, aller jusqu'à vous identifier à sa mère.
Il se roule par terre dès qu'il vous voit, c'est un signe de soumission, cela signifie qu'il est parfaitement en confiance et détendu avec vous.
Il remue la queue, il vous montre qu'il est excité (et également qu'il n'apprécie pas forcément ce qui est train de se passer).

Avec la voix :

Il ronronne, c'est la soumission et le bonheur.
Il grogne et siffle, c'est l'intimidation.
Il miaule, là, il peut exprimer toute une série de "sentiments" : demande, plainte, désarroi, refus. Il vous faudra apprendre à décoder la gamme des miaulements.

Avec des gestes :
Il vous frôle, c'est pour vous intégrer dans son territoire. Il dépose ainsi sur vous des sécrétions hormonales (les phéromones) et partage son odeur avec vous.

Il utilise d'autres moyens pour communiquer avec les autres animaux.

Le marquage du territoire :
C'est un comportement tout à fait naturel (même s'il n'est pas toujours agréable pour nous, Zumains !). Il s'effectue par dépôt d'odeurs, de sécrétions hormonales ou par griffades.
Le dépôt d'odeurs se fait souvent par marquage urinaire (du moins chez les mâles) et intervient à la suite d'un stress ou d'une émotion. Le jet d'urine est horizontal et puissant, il marque généralement une surface verticale. Sachez que cela ne sert à rien de gronder votre chat ou de le punir.
La sécrétion d'hormones (phéromones) se fait par frôlement sur un objet ou un autre animal. Cela indique que le chat est prêt à partager son territoire. C'est un signe d'acceptation.

Les griffades sont également utilisées (comme le jet d'urine) pour marquer le territoire.

 

chaton a vendre monaco, trouve chaton disponible monaco,chatterie de nice,siberien 06

 

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?